Revivez la soirée des ACSEL du numérique

Cette 6e édition des ACSEL du numérique a été une nouvelle fois très réussie dans le très beau cadre du théâtre de l’Odéon. Arnaud de Puy Fontaine (Président du Directoire Vivendi) ou Nathalie Kosciusko-Morizet (Ex-ministre en charge de l’économie numérique) ont tous deux dit être impressionnés de pouvoir parler sur la scène de ce théâtre. Le public concentré et attentif a pu voir que la France possédait de beaux talents et une vraie ambition pour renforcer la place du numérique. Le témoignage notamment de la startup Drust (Prix Coup de cœur) a montré le bel élan numérique qui existe en France.

Après une courte introduction du Président de l’ACSEL, Cyril Zimmerman, c’est Arnaud de Puyfontaine qui a lancé la soirée avec un discours très applaudi sur « La transition numérique des industries culturelles et créatives ».

Il a notamment rappelé que « les médias ont été les premiers à passer l’épreuve du feu de la transition numérique » et qu’ils sont aujourd’hui à des stades numériques différents. Selon lui, cette transition digitale à l’œuvre dans le secteur des médias peut se décrire « par un « triple A » : Accès, Adaptation, Agrégation ».

Enfin, le Président du Directoire Vivendi a souhaité qu’on valorise davantage les entrepreneurs afin de dépasser le paradoxe français du pays, «  modèle en terme d’innovation » mais qui a « une réglementation qui freine cet élan ».

Nathalie Kosciusko-Morizet a pour sa part eu un discours plus politique regrettant la complexité administrative de la France qui nous empêche de booster les talents et les nouveaux sujets. Elle a souhaité plus de transversalité sur ce sujet du numérique en rattachant par exemple le secrétariat du numérique directement à Matignon.

NKM a également regretté que la ville de Paris n’investisse pas davantage dans le numérique. Selon l’ancienne ministre, « Paris ne met pas son image au service du développement du numérique français au niveau mondial » ce qui est dommage car la ville pourrait profiter de son rayonnement pour promouvoir davantage ses startups. Son mot de la fin a toutefois été porteur d’espérance : « L’économie numérique est faite pour la France, nous avons les meilleurs ingénieurs, nous sommes créatifs par tempérament ».

Remise des prix ACSEL du numérique 2015

6 prix décernés par un jury composé d’experts du numérique ont été remis au cours de la soirée.

    • – Prix des collectivités territoriales remis par Karen Le Chenadec de la Caisse des dépôts à Nièvre Tourisme
    • – Prix E-transformation par Olivier Dulac de l’Atelier BNP à Ingenico
    • – Prix Pure Player remis par David Lacombled d’IAB France à Tradelab
    • – Prix du Jeune Talent remis par François Deprey de GS1 à Colisweb
    • – Prix Innovation services remis par Gabriel de Montessus d’Hipay à Compte Nickel

La surprise de la soirée a été la remise du Prix coup de cœur à la startup Drust qui n’avait pas gagné dans sa catégorie. C’est Bertrand Gié du Figaro qui est monté sur scène remettre ce prix.

Enfin, Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au numérique, a clôturé la soirée avec une belle métaphore sur les « axels » qui lui a permis de mettre en valeur le bilan 2014 tout en annonçant les projets du gouvernement pour le numérique en 2015.

La ministre a insisté sur le fait que le gouvernement, aussi, réalisait sa transition numérique. Les ministères s’ouvrent à l’innovation en recevant par exemple des startups qui peuvent présenter leur projet sans même être encore rentables. Les choses évoluent aussi dans le gouvernement !

Par ailleurs, Axelle Lemaire a redit l’importance que les entreprises du CAC 40 et les startups se rapprochent, elle reçoit elle-même régulièrement des patrons de grandes entreprises pour voir « comment ils peuvent s’investir dans les écosystèmes numériques ».

2015 sera clairement l’année de la data et en particulier de l’open data, selon la Ministre. Une nouvelle catégorie de données, les « données d’intérêt général » vont permettre de partager les données publiques au plus grand nombre dans un cadre réglementé.

Retrouvez aussi la vidéo de la soirée de l’Acsel :